Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sci tech

sci-tech

Rwanda : Kigali adopte Tap & Go, le paiement des transports publics par carte

Rwanda

Le Rwanda a fait un pas important dans le monde du numérique, en adoptant le 1er décembre dernier le système de paiement des transports par carte.

L’initiateur de cette solution numérique est AC Group, une société rwandaise de technologie spécialisée dans les solutions de transport. Il est à l’initiative d’une puce électronique, qui permet aux usagers des transports en commun de payer leur voyage sans pour autant être obligés d’avoir sur eux de la liquidité.

Avec ce système, les passagers pourront faire recharger leurs cartes par des agents mobiles de AC Group, le long des couloirs des bus. Ils pourront également utiliser les services de transfert d’argent de certains opérateurs de téléphonie mobiles locaux.

En effet, les buts de cette innovation consistent à automatiser les systèmes de paiement des transports publics et à promouvoir une économie sans numéraire, aux dires de Patrick Buchana, chef de direction de AC Group. Le tout, dans la dynamique d’un partenariat entre AC Group, l’Etat rwandais et les responsables des bus de la capitale Kigali.

Tap and Go est un système de transport novateur qui doit être à notre avis appliqué au Rwanda, parce que le système des transports doit être organisé. Et plusieurs défis se présentent, auxquels nous devons apporter des solutions. L’un d’eux est le fait que les opérateurs de bus perdent beaucoup d’argent. Entre 30 et 40 % parfois. Et les chauffeurs de bus vous remettent de l’argent en fin de journée, mais vous ne pouvez pas tracer les entrées réelles d’argent. Le système facilitera la collecte de revenus pour les opérateurs de bus.”, a dit Patrick Buchana.

Il a également la capacité de surveiller l’emplacement de l’autobus, sa vitesse et des informations sur les passagers à bord. Le système est conçu pour que l’économie rwandaise en bénéficie. Des pays ont manifesté de l’intérêt. Bientôt, lorsque nous constaterons que tout marche bien au Rwanda, nous l’exporterons. D’abord au Rwanda, puis vers les autres pays. ”, a-til ajouté.

Pour l’heure, seuls les bus KBS de Kigali et Rpyal sont concernés par ce projet. Les autres opérateurs des transports en bus devront attendre, avant de bénéficier des services de Tap & Go.

Voir plus