Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Afrique du Sud : Grace Mugabe accusée d'avoir battu deux jeunes filles

Afrique du Sud : Grace Mugabe accusée d'avoir battu deux jeunes filles

Afrique du Sud

La première dame du Zimbabwe, Grace Mugabe, a été accusée d’avoir battu deux jeunes filles qui faisaient la fête avec ses fils dans un hôtel de Johannesburg.

L’une des jeunes filles a affirmé être un top model. Gabriella Engels, 20 ans, a publié une photo de son agression présumée sur Twitter lundi soir, déclarant qu’elle a été battue en compagnie de deux de ses amis dans la chambre d’hôtel qu’elles occupaient avec les fils de Mugabe.

« Rob jnr a été sorti de la chambre d’hôtel tandis que Bellermine s’est enfui. Mes deux amies et moi avons été battues dans une chambre où se trouvaient dix hommes qui l’ont laissé faire », a-t-elle écrit sur Twitter tout en faisant référence aux gardes du corps de Mme Mugabe.

« Elle m’a laissé trois blessures sur la tête. Elle a utilisé une rallonge pour me frapper », a expliqué la jeune fille avec une image montrant une coupe profonde sur son front.

>>> LIRE AUSSI : “Afrique du Sud : après avoir frappé’‘ deux jeunes filles, Grace Mugabe se présente à la police

Une version contradictoire a été donnée par le Parti Zanu-PF de Mugabe qui a publié une photo qui illustrait que les jeunes filles avaient ‘‘attaqué’‘ la première dame.

Nous pouvons confirmer que c’est l’une des auteurs de l’attaque contre la camarade Grace Mugabe. Soyez prudente camarade, a twitté le parti.

Aucune déclaration officielle n’a été faite après l’incident, mais la direction de l’hôtel a confirmé aux médias locaux qu’il y avait un incident sans nommer personne.

Gabriella Engels a nié avoir dormi dans la chambre d’hôtel avec les fils de Mugabe et a demandé justice pour agression.

Les fils de Mugabe, Robert Peter Mugabe Jr et Chatunga Bellarmine Mugabe sont bien connus pour les fêtes qu’ils organisent dans les appartements de luxe.

Ils ont été expulsés de leur appartement à Dubaï et aussi expulsés d’un appartement de Johannesburg après une bagarre.

Voir plus