Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Mauritanie : dialogue entre les jeunes et les institutions du Sahel 

Mauritanie : dialogue entre les jeunes et les institutions du Sahel 

Mauritanie

Nouakchott, a abrité du 14 au 17 août, la rencontre des jeunes de la région des pays du G5 Sahel, de la Diaspora, de l’Europe et du Maghreb dans le cadre d’un dialogue entre la jeunesse du Sahel et les institutions de leurs pays. Un dialogue qui a débuté en 2016, à l’initiative de l’Union européenne.

Comment venir à bout de la pauvreté, du chômage massif et endémique, de la croissance démographique, des effets néfastes du dérèglement climatique et de la migration irrégulière? Une question à laquelle essaient de trouver des issues favorables les jeunes de la région des pays du G5 Sahel, de la Diaspora, et du Maghreb.

Fanta Sadibou Koné est Chef de projet au compte pour le dialogue humanitaire.

Nous avons les mêmes préoccupations qui sont le chômage, l’emploi, la précarité, la montée de l’extrémisme violent. Ce qu’on attend surtout de nos institutions, ce sont vraiment des choses concrètes ; on attend d’être écouté...

‘‘l’objectif de ce dialogue est avant tout d’abord de créer des espaces de dialogue entre jeunes et autorités afin qu’ils puissent discuter des différentes politiques et stratégies nationales qui sont à l’ endroit de la jeunesse ; ça leur permet de découvrir les différents programmes qui sont là et aussi aux autorités de savoir les préoccupations majeures que la jeunesse a de façon générale. ‘’

‘‘Plusieurs points, on été adopté, notamment la question du chômage, paix et sécurité, la question concernant l’éducation, la formation professionnelle surtout et l’entrepreneuriat chez les jeunes’‘. Explique Aminata Bilal, Représentante de la jeunesse mauritanienne pour le G5 Sahel.

Le Sahel traverse une crise économique et financière. Une région dominée par le terrorisme et la montée de la radicalisation ; l’intérêt des gouvernants en particulier dans le processus de stabilisation et du relèvement de l‘économie.

Il a été décidé de l‘élaboration d’un plan de mise en œuvre urgente et inclusive d’une startégie de la jeunesse des pays du G5 Sahel, tel que présenté par Fanta Sadibou Koné, Chef de projet au compte pour le dialogue.

‘‘À cette rencontre, c’est une identification, une sélection parmi les jeunes qui sont dans chaque pays, n’oublions pas que le projet qui pour cible 1250 jeune soit 250 jeunes par pays, c’était réellement difficile de les faire déplacer tous a une même rencontre. Donc c’est quand même ces jeunes qu’ils ont identifié 5 par pays qui pouvaient parlés en leurs noms à cette rencontre.’‘

Ouvert en 2016, à l’initiative de l’Union européenne, ce dialogue selon le ministre de la jeunesse et des sports de la Mauritanie Mohamed Ould Djibril est une plate-forme des différentes initiatives mises en œuvre au profit de la jeunesse qui reprécise le rôle des jeunes, éminemment important dans le processus de stabilisation, au relèvement et développement des pays.

Ce dialogue s’inscrit dans la poursuite des actions engagées, non seulement au plan national, mais aussi et surtout dans le cadre de la vision du G5 Sahel. Mais l’insuffisance des structures de formation professionnelle et l’inexistence des centres d’encadrement et d’orientation des jeunes, constituent un défi majeur non seulement pour la jeunesse, mais les gouvernements des pays respectifs.

Voir plus