Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

RDC : les réfugiés burundais de Kamanyola accablés par la faim à cause de la religion

RDC : les réfugiés burundais de Kamanyola accablés par la faim à cause de la religion

République démocratique du Congo

Les réfugiés burundais installés dans la ville de Kamanyola à l’est de la RDC ne reçoivent plus d’aide alimentaire. Le HCR l’a suspendue à cause de leur refus de l’identification biométrique pour des raisons religieuses. Et bien que plaidant pour la restauration de cette aide, ils n’entendent pas sacrifier leurs convictions religieuses.

Maïs, haricots, farine, huile, …. Avec sept tonnes de produits alimentaires fournis chaque semaine par le Haut commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés (UNHCR), les réfugiés burundais installés dans la ville de Kamanyola à l’est de la RDC vivaient quasiment dans l’abondance alimentaire.

Mais, ces derniers temps, ils n’ont rien à se mettre sous la dent. L’agence onusienne ne les approvisionne plus en produits alimentaires. Ces quelque 2 600 Burundais ayant quitté leur pays pour se mettre à l’abri des violences ne savent plus à quel saint se vouer pour satisfaire le ventre. « La situation est devenue vraiment catastrophique. Personne ne mange à sa faim. Pour faire la cuisine, maintenant, on se sert des branches qui soutiennent les tentes dans lesquelles nous vivons. On n’a plus rien à manger », a expliqué à RFI, Dionise Nyandwi, un de leurs représentants. Comme ses compatriotes, Dionise Nyandwi réclame le retour de l’aide alimentaire.

Prêts à se sacrifier pour la Sainte Vierge

Or, cette suspension de l’aide alimentaire intervient au lendemain de l’avertissement du HCR à l’endroit de ces réfugiés qui ont refusé l’enregistrement biométrique pour des raisons religieuses. « La Sainte Vierge Marie est apparue et nous a interdit d’adhérer au système d’enregistrement biométrique parce que c’est contre notre foi », confie encore Dionise Nyandwi.

La Sainte Vierge Marie est apparue et nous a interdit d’adhérer au système d’enregistrement biométrique parce que c’est contre notre foi

>>> LIRE AUSSI : Des réfugiés burundais installés en RDC refusent de se faire enregistrer pour des raisons religieuses

Selon des sources concordantes, la plupart de ces réfugiés basés à Kamanyola seraient membres de Zebiya, une secte chrétienne qui les aurait exhortés à sacrifier « leur vie à la Sainte Vierge ». Une fermeté qu’ils ont l’habitude d’afficher face à la répression. Comme en septembre dernier, quand 31 de leurs compatriotes ont péri suite à la répression d’une marche par la police de la RDC.

Et pendant ce temps, la situation alimentaire se dégrade jour après jour. Et elle pourrait se dégrader davantage avec la suspension de l’aide en eau potable, car le HCR entend interrompre la fourniture du précieux liquide dès fin février.

Voir plus