Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

[Photos] Nigeria : l'armée construit des routes dans l'ancien quartier général de Boko Haram

[Photos] Nigeria : l'armée construit des routes dans l'ancien quartier général de Boko Haram

Nigéria

La forêt de Sambisa en passe de devenir « une zone habitable et un terrain d’entraînement ». C’est en tout cas la détermination de l’armée nigériane qui y construit des routes.

Située dans l’Etat du Borno au nord-est, cette vaste forêt d’une superficie de 60 000 km² était jadis et naguère un bastion de Boko Haram. Mais, tous les éléments ou presque de la secte islamiste en ont été délogés depuis l’offensive de décembre 2017 grâce à l’opération Deep Punch lancée en 2015.

Les terroristes ayant battu en retraite face à cette puissance de feu, les autorités voudraient ainsi rendre de nouveau viable la zone en la maillant d’infrastructures susceptibles de favoriser son essor économique et social. “Déjà, le travail a commencé sérieusement sur la route Gwoza-Yamteke-Bitta, ainsi que la reconstruction de la route de Gwoza-Yamteke-Bitta-Tokumbere, menant à la forêt de Sambisa” peut-on lire sur un tweet de l’armée nigériane.

Mais, ce n’est pas du cinéma ! Les photos partagées sur le compte Twitter de l’armée du NIgeria montrent des camions-citernes et des tracteurs en train de travailler dans certaines parties de la forêt. Pour se prémunir d’une éventuelle réapparition (attaques ou attentats-suicides) des éléments de Boko Haram, l’armée par le biais de l’opération « Deep Punch », procède à des opérations de ratissage. Une opération aux résultats concluants selon des observateurs.

Et grâce à Deep Punch, des munitions et armes des membres de Boko Haram. « Après les affrontements, l’armée a pu récupérer un char de combat principal Eagle (1 EMBT), 1 fusil AK-47, un fusil de police Teargas, des livres religieux, de nombreuses bonbonnes de gaz et des sacs d’engrais, apparemment pour fabriquer des engins explosifs improvisés », écrit l’armée sur son site internet.

D’autres matériels de la secte ont été détruits par les troupes nigérianes. Le cas de 7 pièces d’artillerie, 4 camions, 5 pick-up Hilux, 1 Jeep Prado, 1 voiture Golf, 4 pick-up Mitsubishi, 1 bus Hiace, plusieurs motos, des tentes et des articles ménagers.

Photos publiées avec l’aimabale autorisation de l’armée nigériane

Voir plus