Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Madagascar : quatre ex présidents pour un fauteuil

Madagascar : quatre ex présidents pour un fauteuil

Madagascar

À Madagascar, 36 candidats prendront part à l‘élection présidentielle du 7 novembre. Parmi eux, quatre hommes ayant un point commun. Celui d’avoir dirigé le pays. Chacun d’eux fait valoir son bilan.

Hery Rajaonarimampianina, candidat à sa propre succession, défend son plan Fisandratana 2030 ou émergence : une transformation énergétique et économique en profondeur du pays déjà commencée.

Andry Rajoelina, à la tête d’un régime de transition de 2009 à 2013 revendique des stades, hopitaux et logements sociaux construits sous son règne. De son coté, l’ancien président Marc Ravalomanana promet de rétablir les services de base.

À eux trois, ils comptabilisent 15 ans de pouvoir. Pourtant, ils ont échoué à sortir la Grande Ile de l’extrême pauvreté, de l’insécurité et de la corruption qui bloquent son développement.

Les trois favoris de la présidentielle ont un 3e point commun. Ils sont tous accusés d‘être impliqués ou complices de trafics qui les ont enrichis personnellement.

“On est en pleine campagne électorale, c’est un terreau rêvé pour la corruption. Quand ils distribuent les t-shirts, etc… Déjà ils ont produit tout ça sur la base des différents trafics qu’ils ont générés quand ils étaient à la tête de l‘État donc ça a généré de l’argent sale, ils font des t-shirts avec l’argent sale, le t-shirt il sert à corrompre l‘électeur en disant vote pour moi pour que je puisse te saigner encore un peu plus, plus tard”, a affirmé Ketakandriana Rafitoson, présidente Transparency International Initiative Madagascar

Malgré les casseroles qui leur collent à la peau, ils ont toujours une forte assise populaire. Sauf surprise, le futur président sera l’un d’entre eux.

Voir plus