Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

This is Culture

this-is-culture

Au Nigeria, le prince Charles se met au pidgin

Au Nigeria, le prince Charles se met au pidgin

Nigéria

Le prince de Galles conclut ce jeudi une mini-tournée ouest-africaine qui l’a conduit en Gambie, au Ghana et enfin, au Nigeria. Dans le géant démographique et poumon économique de la région, le prince Charles a voulu honorer une des spécificités du pays : le pidgin.

Il est l’un des gardiens du patrimoine britannique et du très respecté Queen’s English”. Mais au Nigeria, où il se trouve depuis ce mercredi dans le cadre d’une tournée ouest-africaine du Commonwealth, le prince Charles a voulu s’essayer au pidgin lors d’une visite à Lagos, capitale commerciale du pays.

“How you dey ? (How are you ? – Comment vous allez ?)”, a-t-il demandé au parterre de personnalités politiques, culturelles et économique venues l‘écouter, leur indiquant qu’il était heureux de retourner à “Lasgidi” (Lagos). “J’ai du mal à croire que près de 30 ans se sont écoulés depuis que je suis arrivé pour la première fois dans cette ville”, a-t-il ajouté dans un discours prononcé devant la résidence du haut-commissaire britannique.

>>> LIRE AUSSI : Quand l’Afrique du Sud fait danser Theresa May

Lingua franca née entre le XVIIe et le XVIIIe siècle, le pidgin était utilisé comme une langue véhiculaire dans le commerce entre les marchands africains et européens. Aujourd’hui, au Nigeria, la langue s’est transformée en une puissance culturelle qui réside au cœur de l’industrie musicale ou encore cinématographique, faisant de Lagos un pôle majeur de la culture africaine.

Un dynamisme de la mégapole de 20 millions d’habitants que le prince Charles a d’ailleurs salué. Celui dont la fondation Trust Charity a aidé des milliers d’entrepreneurs nigérians à se lancer, a appelé la jeunesse nigériane à demeurer sur la même lancée, avec un esprit d’imagination et d’ingéniosité.

“If life dey show you pepper, make pepper soup”, a-t-il ajouté dans son élan de pidgin. Comprendre littéralement “la vie est ce que tu en fais”.

Le prince Charles conclura ce jeudi sa tournée en Afrique de l’Ouest dont les fonds baptismaux sont la consolidation des partenariats avec cette partie de l’Afrique, en vue d’affronter avec sérénité, la période post-Brexit.

>>> LIRE AUSSI : Loin des strass diplomatiques, Macron en amoureux de la culture africaine à Lagos
Voir plus