Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sci tech

sci-tech

Un rein livré par drone pour une greffe aux Etats-Unis

Etats-Unis

De la livraison des poches de sang dans les hôpitaux ruraux à celle des organes humains, les drones deviennent de plus en plus indispensables dans la gestion des urgences médicales.

En avril, un drone a livré un rein dans un hôpital de Baltimore aux Etats-Unis, où des médecins l’attendait pour effectuer une transplantation sur un patient.

Premier test réussi pour cet appareil volant conçu par des médecins et des ingénieurs de l’université du Maryland pour accélérer le transfert d’organes d’un hôpital à l’autre.

“Nous avons huit moteurs pour assurer la redondance en cas de défaillance. Il existe également un système de récupération par parachute. En cas de panne de l’aéronef, l’organe atterrira en sécurité,” a indiqué Matt Scassero, directeur du site de vérification des aéronefs de l’université du Maryland.

Ce drone est le premier dans son genre, spécialement conçu non seulement pour le transport, mais également pour protéger sa précieuse cargaison.

Il a couvert une distance de 4,8 kilomètres pour son vol d’essai. Le Dr Joseph Scalea, chirurgien-greffeur du Centre médical de l’Université du Maryland, a déclaré qu’il pouvait potentiellement sauver de nombreuses vies.

“Si vous me disiez que vous avez un rein disponible qui, je le sais, serait bénéfique pour mon patient, mais qu’il ne me sera pas livré avant longtemps, nous dirions peut-être :” C’est trop de risques. Mais à présent, grâce à cette innovation, il s‘écoule juste un laps de temps sur le trajet entre l’hôpital de convalescence et l’hôpital d’implantation, donc, on pourra accepter cet organe. Nous pensons que 2 500 reins pourraient être ajoutés chaque année dans le circuit,” a déclaré le Dr Joseph Scalea, chirurgien-greffeur au centre médical de l’université du Maryland

Pour mener à bien ce projet, l’équipe d’experts médicaux du Dr. Scalea a travaillé avec des collègues de l’aviation et de l’ingénierie de l’université, ainsi qu’avec la Living Legacy Foundation of Maryland, qui supervise les dons d’organes. Il a effectué la greffe assisté de deux autres chirurgiens.

Il a indiqué que c’est la frustration causée par la livraison tardive d’organes qui l’a incité à rejoindre ce projet.

Trisna Glispy, une habitante de Baltimore âgée de 44, ans est la bénéficiaire du rein livré par ce drone expérimental. Elle a passé huit années de sa vie en dialyse avant cette greffe.

Voir plus