Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Congo : ouverture d'une enquête après l'accident de train qui a fait 17 morts

Congo : ouverture d'une enquête après l'accident de train qui a fait 17 morts

Congo

À Pointe-Noire, au Congo, la collision entre deux trains de marchandises, dans la nuit du dimanche à lundi à coûté la vie à 17 personnes alors que 25 autres ont été blessées. C’est le nouveau bilan communiqué par les autorités qui ont a par ailleurs annoncé l’ouverture d’une enquête.

“Hélas, c’est un chemin de fer qui n’est malheureusement pas à l’abri de tout incident. C’est les mêmes choses dans les chemins de fer que nous pensons être plus développés. Malheureusement, à l’issue de cet accident, nous déplorons des blessés et des pertes en vies humaines ; on n’avait pas besoin de ça. Malheureusement, la nature est ainsi faite c’est des choses qui arrivent. Nous allons ouvrir une enquête pour déterminer ses causes”, a déploré Jean-Claude Tchibassa Louboungou, le directeur général de la compagnie ferroviaire Congo Océan (CFCO).

Un précédent bilan annonçait la mort de treize personnes et plusieurs blessés. Quelque temps après l’accident, de nombreuses familles se sont rendues à la morgue municipale pour effectuer la reconnaissance des corps de leurs parents.

“C’est la femme de mon frère qui est morte. Elle était venue vendre de la banane et voulait repartir chez elle. Mais malheureusement, arrivé à Ngondji, elle a eu l’accident et est morte sur le champ, totalement défigurée. C’est par le nom écrit sur le bras que nous l’avons reconnue et le corps a été enregistré”, confie Roland Nganga, proche d’une victime.

Le chemin de fer du Congo qui peine à relancer ses activités, après la longue période d’arrêt causée par la crise du Pool, est toujours dans la tourmente. Les travailleurs du chemin de fer Congo océan accumulent plusieurs mois d’arriérés de salaires. L’accident ferroviaire de dimanche est le quatrième après ceux de Mvoungouti en 1992 et 2005, puis celui de Yanga en 2012.

Voir plus