Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Formation d'un gouvernement en RDC : la liste définitive connue au plus tard mardi ?

Formation d'un gouvernement en RDC : la liste définitive connue au plus tard mardi ?

République démocratique du Congo

Plus que les derniers détails avant la publication du gouvernement tant attendu en République démocratique du Congo. Selon des sources bien informées dans le camp du chef de l’Etat Félix Tshisekedi, le nouveau cabinet ministériel devrait être connu au plus tard ce mardi. D’ailleurs, à la demande du chef de l’Etat, la session extraordinaire de la Chambre basse du Parlement s’est ouverte ce lundi 19 août pour se clore le 7 septembre.

Il s’agira pour les parlementaires d’auditionner le programme du gouvernement Sylvestre Ilunga et procéder à son investiture, puis valider le mandat de certains députés adoubés par la Cour constitutionnelle et les suppléants de ceux qui sont devenus des sénateurs. Mais pour certains députés, cette session sonne surtout le glas de la si longue attente du nouveau gouvernement.

>>> LIRE AUSSI : RDC – Formation du gouvernement : la liste rejetée faute de femmes

Depuis plus de sept mois, en effet, la RDC attend toujours le gouvernement qui accompagnera le chef de l’Etat dans l’exécution de son projet de société. Pendant de longs mois, les discussions ont été âpres entre le camp du président Félix Tshisekedi et celui de son prédécesseur Joseph Kabila. Finalement, une liste de ministrables a été soumise au Premier ministre Sylvestre Ilunga qui doit à son tour soumettre une liste définitive au chef de l’Etat.

Les dissensions réglées

Fort de sa majorité à l’Assemblée nationale et le Sénat le Front commun pour le Congo de Joseph Kabila devrait s’en sortir avec 42 postes ministériels dont plusieurs maroquins stratégiques notamment ceux de la Finance, des Mines ou encore de la Justice. Quant à la Coalition pour le changement (CACH) de Félix Tshisekedi, elle récolte 23 ministères dont ceux des Affaires étrangères et de l’Intérieur.

>>> LIRE AUSSI : RDC : un pro-Kabila élu au Sénat, son second battu

Une autre équation mettant aux prises les partenaires au sein du camp présidentiel, soit l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) et son allié de l’Union pour la nation congolaise (UNC) de Vital Kamhere, directeur du cabinet présidentiel, vient elle-aussi d‘être résolue. À en croire Jean Baudouin May, le secrétaire général de l’UNC qui s’est confié au site Actualité.cd, sur les 23 postes ministériels revenant à la coalition CACH, l’UNC s’est s’adjugé huit postes dont la vice-primature au Budget, l‘Énergie et les ressources hydrologiques, ou encore les Médias et la Communication.

Pour nombre de Congolais, la nomination effective d’un gouvernement devrait aider le pays à faire face aux nombreux défis, notamment la crise sécuritaire, mais aussi l‘épidémie d’Ebola qui frappe le pays depuis plus d’un an. Autre question, la gestion des mines alors que le géant Glencore a décidé de suspendre d’ici la fin de l’année, la production de sa mine de Mutanda, l’une des plus grandes mines de cobalt au monde.

Voir plus