Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

USA : un fonds en soutien des entreprises afro-américaines

Un coup de projecteur sur la difficulté des entreprises noires à obtenir des prêts bancaires.   -  
Copyright © africanews
AP Photo

Etats-Unis

Aux États-Unis, un fonds de résilience aide des entrepreneurs afro-américains à se maintenir à flot pendant la pandémie de coronavirus.

La Chambre de Commerce Afroaméricaine d’Oakland, dans l’état de Californie, a reçu un million de dollars de dons, qu’elle compte redistribuer en subventions à 150 bénéficiaires.

Pour Cathy Adams, présidente de la Chambre de Commerce, cette initiative était salutaire car de nombreuses entreprises membres avaient des difficultés à obtenir une aide financière dans le cadre de la Coronavirus Aid, Relief, and Economic Security (CARES) Act adoptée par le Congrès en mars. "Nous avons créé ce fonds à cause du racisme systémique qui se cache derrière les fonds de prêts, et de la manière dont les entreprises appartenant à des Noirs ont été marginalisées pendant si longtemps. Nous pensions qu’il était temps de faire quelque chose".

Judi Henderson tient Mannequin Madness, un magasin de mannequins d'occasion. Après une fermeture d'un mois et demi, la reprise d'activité fut très lente. Une subvention de $ 10 000 lui a permis de lancer de nouveaux services, notamment un studio de photographie pour chiens.

"Je suis ici parce que nous avons obtenu le fonds de résilience. J'avais juste assez pour payer les salaires pendant quelques mois encore, et je me disais, il n’y a pas de nouvelles initiatives. Maintenant cette initiative nous offre de nouvelles sources de revenus. C'est ce qui nous aide à maintenir le cap".

Longue tradition d'entraide

Le fonds de résilience perpétue une longue tradition d'entraide au sein de communautés avec un accès limité aux ressources et capitaux. Des initiatives similaires avaient vu le jour à la fin du XVIIIe siècle à la Nouvelle Orléans, à New-York et à Philadelphie.

L'entreprise d'Iguehi James, créatrice de mode, a été fortement impactée par la pandémie. Cette subvention lui a surtout rappelé qu'elle faisait partie d'un communauté solidaire. "Dans la communauté afro-américaine en général, nous avons l’habitude de nous soutenir les uns les autres. Il existe des opportunités pour lesquelles nous ne sommes pas souvent qualifiés. Nous devons donc souvent nous tourner vers notre voisin et vers les membres de notre communauté pour nous soutenir, pour nous aider."

Plus de 200 entreprises et particuliers ont participé à ce fonds de résilience. Pour Shawn Ginwright, professeur d'éducation au département des études africaines de l'université d'État de San Francisco, toute célébration de résilience est incomplète sans un regard critique sur les politiques discriminatoires qui ont empêché les Afro-Américains d'acquérir des capitaux et des richesses.

Cette collecte de fonds est un coup de projecteur sur la difficulté des entreprises noires à obtenir des prêts bancaires.

Voir plus