Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

La révision constitutionnelle algérienne divise le peuple

  -  
Copyright © africanews
AFP

Référendum

Dimanche 1er novembre en Algérie, aura lieu le référendum sur la réforme de la constitution.

Le gouvernement promet que cette révision constitutionnelle répondra aux demandes de changement requis par le mouvement Hirak, mais les Algériens sont divisés sur la question. Certains d'entre eux, comme Ahmed, refusent de se rendre aux urnes :

"Franchement, je ne voterai pas, car je ne reconnais pas du tout ce système et je ne le choisirai pas. Les Algériens n'ont pas voté pour le Président Tebboune car il a été désigné contre leur volonté. C'est pourquoi je ne voterai pas".

Nées en février 2019, les manifestations pacifiques anti-gouvernemntales du Hirak ont été déclenchées par la candidature d'Abdelaziz Bouteflika pour un cinquième mandat.

Véritable pièce maîtresse de la stratégie du président Abdelmadjid Tebboune, la révision constitutionnelle vise à faire avancer le pays de manière décisive après les manifestations de Hirak.