Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Dialogue interlibyen : quatre pays européens mettent en garde

  -  
Copyright © africanews
Africanews

Pourparlers

La France, le Royaume-Uni, l'Italie et l'Allemagne ont menacé de sanctions tous ceux qui font obstacle aux pourparlers concernant l’avenir de la Libye.

La présidence française a rendu public un communiqué, dans lequel les quatre pays européens garantissent une prise de mesures contre toute atteinte au forum libyen de dialogue politique.

Les délégués libyens se réunissent à distance lundi pour désigner un chef de gouvernement et trois membres d’un conseil présidentiel. Un exécutif l'exécutif censé prendre le relais des institutions rivales actuelles.

La première réunion de mi-novembre avait abouti à l’accord sur les élections du 24 décembre 2021.

Pour rappel, deux autorités se disputent le pouvoir: le Gouvernement d'union nationale (GNA), qui siège dans l'ouest à Tripoli et est reconnu par l'ONU, et un pouvoir incarné par Khalifa Haftar, homme fort de l'est, appuyé par une partie du Parlement élu et son président, Aguila Saleh.