Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

En Chine, une jeune mannequin noire redéfinit les standards de beauté

cleared   -  
Copyright © africanews
cleared

Mode

Jeune mannequin noire originaire du Congo, Harmony Anne-Marie Llunga vit en Chine où elle a ouvert sa propre agence de mannequins.

Cette agence est composée de modèles de couleurs et d’origines variées, et permet à sa fondatrice de redéfinir du haut de ses 22 ans, les standards de la beauté tels qu’ils sont vus par le marché de la mode chinois.

"Je pense que ce sont les standards de beauté qui sont en vigueur en Asie : il faut être grand, clair et maigre. J'ai eu une conversation avec l'une des créatrices ici, elle m'a dit qu’elle avait fait cela parce que notre peau représentait les produits bas de gamme. Quand vos mannequins sont comme ça, votre marque est bon marché. Quand vous avez cette couleur de peau plus clair, votre marque relève du luxe. Du point de vue commercial, les modèles masculins noirs sont bien mieux que les modèles féminins, vous savez, et puis il y a ce truc du genre__ :i ls sont cool, bien plus stylés, donc tout de suite ils s'intéressent beaucoup plus aux modèles masculins noirs qu'aux modèles féminins noirs par exemple", révèle Harmony.

En tant que jeune femme noire mannequin à Hong Kong, Harmony Anne-Marie Llunga voyait rarement quelqu'un qui lui ressemblait dans les magazines. Lorsqu'elle débuta les castings à l'âge de 17 ans, elle a été choquée par la violence du marché de la mode. Elle révèle même avoir commencé à faire éclaircir sa peau à l'aide produits éclaircissements dangereux pour la santé.

L'agence d'Ilunga compte aujourd'hui 32 mannequins hommes et femmes venant de pays comme le Rwanda, le Burundi, le Pakistan, l'Inde, le Sri Lanka, le Népal et les Philippines.

Ils ont connu quelques succès - bien qu'elle admette qu'il est difficile de changer les mentalités.

Alors que le mouvement Black Lives Matter alimente le débat et le changement dans le monde de la mode aux États-Unis et dans certaines régions d'Europe, les chiffres de l'industrie disent que les attentes de l'Asie en matière de beauté et de corps restent dominées par un idéal pâle, mince et peu représentatif de la région.

Harmony entreprend la marche vers l'évolution avec cette agence qu'elle ouvre en 2018.

Après une série de refus, elle est heureuse de pouvoir défendre les mannequins de toutes les couleurs et de toutes les tailles.