Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Gervais en veut encore

Gervais en veut encore
Gervinho scored twice again   -  
Copyright © africanews
VINCENZO PINTO/AFP or licensors

Italie

Lundi soir, le stade Luigi Ferraris rendait hommage à Diego Maradona. L'enceinte génoise aura aussi apprise à connaître Gervais Yao Kouassi au cours de cette soirée. Plus connu sous le sobriquet de Gervinho, le lutin ivoirien signe son retour au premier plan.

Gervinho, 33 ans, a su rendre facile à son club de Parme un périlleux déplacement sur la pelouse du Genoa, les deux clubs luttant pour le maintien en Serie A.

Associé à un autre ivoirien, Yann Karamoh, il n'a pas ménagé ses efforts sur le front de l'attaque et inscrit deux buts, un au début de chaque période.

Le premier, bien lancé par le Slovaque Juraj Kucka (9e). Le second, opportuniste, sur un mauvais renvoi du Colombien Cristián Zapata (46e).

Un doublé suffisant pour décrocher les trois points (2-1). Un doublé pour confirmer celui déjà claqué un mois plus tôt, déjà à l'extérieur, sur la pelouse de l'Inter Milan (2-2).

De retour chez les Eléphants de Côte d'Ivoire

Beaucoup l'avait enterré après son départ de la Roma en janvier 2016. En perte de vitesse dans la capitale italienne, loin du niveau de ses années à Lille ou Arsenal, il signait un juteux contrat en Chine avec le Hebei China Fortune. 500 000 euros par semaine mais seulement 4 buts en 29 matches et une rupture des ligaments croisés.

Resté deux ans en Asie, il était revenu en catimini en août 2018 dans un club de Parme de retour en Série A après trois années de purgatoire. Auteur de 11 buts en 2018/2019, de 7 réalisations la saison dernière, il en est déjà à 4 en seulement 8 journées cette année.

Cet automne, Gervinho a également retrouvé la sélection avec deux apparitions contre le Japon et Madagascar et un but à la clé contre les Bareas. Le 23e en 77 sélections pour celui qui n'avait plus été appelé depuis trois ans chez les Eléphants (en novembre 2017 contre le Maroc).

Le nouveau sélectionneur, le Français Patrice Beaumelle, le connaît bien puisqu'il était l'adjoint d'Hervé Renard en 2015, lors de la conquête du titre de champion d'Afrique.

Voir plus