Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Des avancées prometteuses dans la recherche contre le VIH

-/AFP or licensors   -  
Copyright © africanews
-/AFP or licensors

VIH

La prise du comprimé d'Islatravir oral une fois par mois a donné des résultats prometteurs dans la recherche de la prévention des infections par le virus du Sida.L'Islatravir, qui est en phase 3 de développement, est le premier médicament oral en développement pour la prévention et le traitement du VIH.

Les scientifiques réunis lors d'une session virtuelle de la conférence sur la recherche sur le VIH pour la prévention se sont félicités de l'impact de ce médicament sur les personnes à risques, même s'ils espèrent encore d'autres avancées.

« Le mieux serait d'avoir les avantages du traitement sans cette prise régulière de la pilule, qui peut s'avérer assez lourde sur la durée\_»_, explique Sinead Delany-Moretlwe de l'université de Witwatersrand en Afrique du Sud.

Le virus encore présent en 2030

Selon les dernières enquêtes, il y a peu de chance que le virus du Sida disparaisse totalement d'Afrique avant 2030. Du coup, de nombreuses organisations appellent à la multiplication des tests et des traitements sur le continent.

« Nous avons constaté que les taux de dépistage du VIH augmente très lentement et que l'utilisation des préservatifs stagne. Il s'avère du coup difficile d'atteindre les objectifs fixés par l'ONUSIDA en matière de dépistage et de changement des comportements », regrette Phuong Nguyen, de l'université internationale de St-Luke.

La PrEP progresse en Afrique subsaharienne

Les scientifiques ont noté que la prise de laprophylaxie préexposition (PrEP) du VIH progressaitau niveau mondial, mais restait malgré tout en dessous des objectifs édictés par le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida.

L'Afrique subsaharienne a notamment considérablement élargi son accès à la PReP en passant de 4 000 patients en 2016 à 300 000 en 2020.