Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

La Cedeao suspend le Mali de son organisation

President of Ghana and Chair of the ECOWAS Nana Akufo-Addo, May the 30 2021, GHANA   -  
Copyright © africanews
NIPAH DENNIS/AFP or licensors

Mali

La Cedeao a décidé de suspendre le Mali de ses institutions.

Les chefs d’états des 15 pays membres ou représentants de la communauté économique des états d’Afrique de l’ouest ont décidé de suspendre le pays de leur organisation sous régionale.

"J'exhorte vos excellences à rester déterminées à soutenir le peuple malien pour trouver une solution pacifique et rétablir la démocratie et la stabilité dans le pays. À cet égard, nous devons examiner de manière critique la dynamique de la situation actuelle et prendre des décisions éclairées. Et donc profiter de cette occasion pour réitérer, au nom de la Cedeao notre engagement continu à la transition pacifique au Mali." a déclaré le président ghanéen, Nana Akufo-Addo.

Suite au double coup d’état militaire malien, la Cedeao réunie en un sommet extraordinaire au Ghana dimanche a tranché.

Toujours prête à soutenir une transition pacifique au Mali, l’organisation réclame la nomination immédiate d’un nouveau Premier ministre issue de la société civile.

Shirley Ayorkor Botchwey, ministre des Affaires étrangères du Ghana (femme, anglais, 43 sec) :

_"Ainsi, les chefs d'État ont résolu que concernant le Mali, le médiateur restera en place et continuera à engager l'Autorité malienne pour s'assurer que, et bien sûr la Commission de la Cedeao et nous demandons et appelons toutes les communautés internationales à impliquer le Mali et à aider le pays sur le chemin, afin qu'ils ne dévient pas des conditions." _

Vendredi, le colonel Assimi Goïta a été déclaré président de la transition par la Cour constitutionnelle, une décision qui a acté le coup de force déclenché le 24 mai.

La Cedeao ne s’est pas prononcé sur cette désignation.

Voir plus