Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Nigeria : les pharmaciens déplorent la hausse des prix de médicaments

  -  
Copyright © africanews
Michael Dibie/Africanews

Nigéria

Les pharmaciens du Nigeria déplorent l'impact du COVID-19 sur le secteur pharmaceutique, affirmant que la hausse des prix des médicaments est due à la pandémie actuelle.

Les pharmaciens ont déclaré que 65 % des matières premières et des produits finis pharmaceutiques utilisés dans le pays étaient importés de Chine et d'Inde. Le président de l'Association des pharmaciens communautaires du Nigeria, à Abuja, et directeur général de la pharmacie Zinni, Wuyep Nimnan Nankap, a déclaré que la hausse était due à la Covid-19 et au taux de change erratique, ajoutant que les médicaments vendus à environ 10 $ sont maintenant vendus à presque 20 $.

"En fait, plusieurs raisons expliquent cette situation, le COVID-19 est la principale, depuis l'avènement du COVID-19, il y a beaucoup de médicaments auxquels vous ne pouvez pas avoir accès et quand vous y avez accès, nos importateurs ou même nos fabricants locaux vous diront que le coût des matières premières dû à l'interdiction de certaines choses les a empêchés de produire localement", a-t-il déclaré.

Cependant, les experts affirment que la hausse des prix des médicaments peut affecter la prestation de soins de santé de qualité en raison de l'afflux de médicaments contrefaits. Selon le directeur général de la pharmacie Aloba, Aloba Olatunji, pour lutter contre cette situation, le gouvernement doit être impliqué, en particulier l'organisme de réglementation.

"C'est une menace que nous ne pouvons pas vraiment combattre, pour la surmonter, les responsables de la sécurité du pays doivent s'impliquer et former une alliance avec eux car certaines pharmacies au Nigeria ne sont pas gérées par de vrais pharmaciens", a-t-il ajouté.

"Il y a deux ou trois mois, nous avons eu un cas que j'ai rapporté à la NAFDAC sur la question des goupilles de capsulage, nous parlons de faux, d'expiré ou de contrefaçon, vous pouvez voir le niveau auquel il va et beaucoup d'autres comme ça et le rebond sera une situation terrible sur la contrefaçon", a déclaré le directeur général de la pharmacie Zinni, Wuyep Nimnan Nankap.

Il a réaffirmé que le gouvernement néglige le secteur, ajoutant que l'attention devrait être accordée au secteur pour améliorer ses activités.

Plus de 70 % de ce que le pays utilise pour produire des médicaments sont importés de Chine, d'Inde et d'Europe. Le marché des médicaments au Nigeria dépend uniquement des devises étrangères.

Voir plus