Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Algérie : le bilan s’alourdit alors que les flammes font des ravages

Algérie :  le bilan s’alourdit alors que les flammes font des ravages
A man and woman watch a nearby fire in the forested hills of the Kabylie region, east of the Algerian capital Algiers, on August 11, 2021.   -  
Copyright © africanews
RYAD KRAMDI/AFP or licensors

Algérie

Depuis les incendies de forêts qui ont débuté lundi notamment en région Kabylie, l’Algérie compte ses morts alors que le bilan continue de s’alourdir.

De 42 décès mardi, à 69 disparus jeudi, la situation devient de plus en plus alarmante en Algérie. Forets, villages, zone montagneuse, le pays d’Afrique du Nord, n’as pas de répit depuis lundi. Les flammes continuent de s’imposer en région berbère, mercredi alors que le président avait déjà décrété un deuil national de 3 jours, le bilan était de 65 morts, dont 28 militaires. En raison du deuil national annoncé par le chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboun, à partir de jeudi, toutes les activités gouvernementales seront interrompues outre les actions de solidarité.

Depuis lundi, l’écosystème de la région berbère de Kabylie et l’est de la capitale Alger est sévèrement fragilisé. Les flancs des montagnes boisées, les vergers d'oliviers et les animaux qui assurent la subsistance de la région sans oublier les maisons, sont dévorés par l’incendie.

Mercredi, le directeur des forêts de Tizi-Ouzou, capitale régionale annonçait que 18 incendies étaient toujours actifs dans la région de Kabylie. Dans le nord du pays, la majorité des feux ont pu être maîtrisés.

Une vague caniculaire qui prend de lampleur

Au-delà de l’Algérie, L’Afrique du Nord subi des températures caniculaires, y compris en Tunisie voisine où des incendies épars été signalés dans l'est du pays. Dans la sous-région, le thermomètre pourrait grimper jusque 47 degrés Celsius dans les jours à venir. Effectivement, l'Office national de météorologie d'Algérie a indiqué que des températures élevées étaient attendues jusqu'à jeudi dans près d'une douzaine de régions du pays.

Face aux incendies sauvages qui surviennent actuellement dans différentes parties du globe, les climatologues affirment que les agissements humains ont leur part de responsabilités dans les changements climatiques qui sévissent. Les combustions du charbon, du pétrole et du gaz naturel fréquemment utilisés dans les foyers sont des acteurs majeurs des événements extrêmes tels que les vagues de chaleur, les sécheresses, les incendies de forêt, les inondations et les tempêtes.

Voir plus