Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Présidentielle Tchad : l'importance de l'électorat féminin

Tchad   -  
Copyright © africanews
ISSOUF SANOGO/AFP or licensors

Elections en Afrique

Au Tchad, les femmes représentent plus de 50% de la population totale.Plus qu’un électorat décisif, elles peuvent faire basculer la balance du scrutin.

Si une loi sur la parité existe déjà de par la constitution, seules 30% des femmes voient leur droit respectés au même titre que celui des hommes. Le candidat Deby leur promet une parité de 50% lors de son passage dans la commune de Ndjamena 6eme, une zone majoritairement peuplée par les femmes.

Les femmes constituent plus de 50% de la population tchadienne. Des voix qui auront un impact important et certain sur les élections du 11 avril prochain. Alors chaque partie multiplie les stratégies afin de convaincre ces dernières de voter pour leur candidat. Les équipes sont sur le terrain de nuit comme de jour pour sensibiliser ces dernières sur l'importance de ce vote. Moyen d'attraction principal? La musique !

Au Tchad, pays divisé entre un Nord Musulman et un sud Chrétien la musique la musique est un outil de cohésion entre les tribus. Ce soir au bureau de soutien de la Convergence victorieuse, la musique s'adresse aux femmes en particulier.

« Personne peut gagner une élection sans les femmes, et donc il est du devoir de toute personne qui veut concourir à la présidence du Tchad d’avoir et d’intégrer les femmes avec soi» a révélé_Abdel Nasser Garboua, coordonnateur national de la communication du candidat Deby.

« Pour nous c’est un sens de responsabilité et ça nous permettra de beaucoup plus avancer dans notre vie professionnelle et aussi c’est une chance pour nous de pouvoir prouver ce qu’on peut faire." a déclaré une électrice de Ndjamena.

Les femmes sont très actives en politique dans le pays, même si la liste des candidats actuels ne compte qu’une seule femme.

Des femmes qui appellent le prochain président à résoudre le problème d’accès à l’électricité, à l’eau potable et aux médicaments dans la capitale, et surtout, à améliorer leurs conditions de vie.

Un reportage de Joël Honoré Kouam, correspondant Africanews au Tchad.