Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Les étudiants kidnappés au mois de mars au Nigeria ont été libérés

  -  
Copyright © africanews
KOLA SULAIMON/AFP or licensors

Nigéria

Les étudiants kidnappés au mois de mars au Nigeria ont été libérés.

Au total, 39 élèves avaient été enlevés le 11 mars dans leur université du nord-ouest du pays, dans la ville de Kaduna.

Critiqué pour son incapacité à enrayer les attaques et les enlèvements de masse, le président nigérian Muhammadu Buhari s’est félicité de cette heureuse issue en remerciant les acteurs ayant contribué à leur libération.

Les autorités nient avoir payé la moindre rançon.

Un premier groupe de dix élèves avait été retrouvé par les forces de sécurité dans les semaines suivant l'attaque mais les 29 derniers étudiants manquant à l'appel auront été captifs pendant près de deux mois.

Leurs familles manifestaient encore pour réclamer leur libération dans les rues d’Abuja cette semaine.

Depuis plusieurs mois, les enlèvements de masse dans les écoles se multiplient dans le nord et le centre du Nigeria. 730 enfants et adolescents ont été kidnappés depuis décembre 2020.

Des attaques qui ont perturbé les études de plus de cinq millions d'enfants, selon l'Unicef.

Le 20 avril, une vingtaine d'étudiants ont été à nouveau enlevés dans une université de l'Etat de Kaduna, et un membre du personnel universitaire a été tué durant l'attaque. Cinq des étudiants enlevés ont depuis été exécutés.

Voir plus