Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'ancien patron de l'athlétisme mondial Lamine Diack retrouve son pays

L'ancien patron de l'athlétisme mondial Lamine Diack retrouve son pays
Lamine Diack, Juin, 2020   -  
Copyright © africanews
THOMAS SAMSON/AFP or licensors

Sénégal

L'ancien patron de l'athlétisme mondial, Lamine Diack, est rentré lundi soir au Sénégal pour la première fois depuis des années et sa mise en cause dans une vaste affaire de corruption présumée autour du dopage en Russie.

Enfin, il est de retour. Après plus de cinq ans en résidence surveillée en France, Lamine Diack, sur ces images, est rentré au Sénégal dans la nuit de lundi à mardi. L’ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme a débarqué à l’aéroport de Diasse aux alentours de 21 heures. Mais aucune déclaration à la presse. C’est plutôt sa fille qui s’en est chargée.

« On remercie le Diaraf qui a permis tout ça, l’Etat du Sénégal par son soutien et toutes ces personnes anonymes qui se trouvent un peu partout au Sénégal et ailleurs qui, par leurs prières, par leur soutien, que ce soit financier ou moral ont pu amener ce jour-ci. Et maintenant Dieu merci, on souhaite qu’il se reprenne, qu’il vive encore longtemps parmi nous. On est en plein ramadan, on ne peut que dire merci au Bon Dieu » Mame Fatou Diack.

Lamine Diack n’a pas voulu d’un accueil festif malgré l’attente de son retour par les Sénégalais. L’ancien président de l’IAAF veut se donner le temps de se reposer avant de prendre la parole. Mais en attendant, ses proches et les Sénégalais savourent son retour à la maison.

L'ancien patron de l'athlétisme mondial a été condamné le 16 septembre 2020 à Paris, notamment pour avoir caché des cas de dopage en Russie ou retardé des sanctions contre des athlètes russes dopés en échange de financements et pour favoriser des négociations de sponsoring et de diffusion avec la Russie.

Mais c'est sa mise en examen dans une autre affaire, encore non jugée, qui l'empêchait de rentrer au Sénégal. Il s'était vu confisquer son passeport dans le cadre du contrôle judiciaire imposé par les juges. Dans ce second dossier, Lamine Diack est mis en examen depuis le 27 mars 2019, toujours pour corruption, dans le cadre des attributions des JO 2016 à Rio et 2020 (désormais en 2021) à Tokyo, mais aussi dans les processus d'attribution des Mondiaux d'athlétisme de Pékin en 2015, puis des Mondiaux 2017 et 2019, pour lesquels le Qatar était candidat.

Soulagement, c’est le mot qui résonne le plus chez beaucoup de Sénégalais au lendemain de l’arrivée de Lamine Diack. Des Sénégalais pour qui ce retour au bercail marque la fin de cinq années de prise d’otage. Allusion faite aux 5 ans de résidence surveillée en France de l’ancien patron de l’athlétisme mondial. C’est dans le cadre du scandale de corruption sur fond de dopage d’athlètes russes. Une affaire pour laquelle l’homme de 87 ans a été condamné en novembre dernier à quatre ans de prison dont deux fermes. Mais il a pu regagner Dakar après le paiement d’une caution d’un peu de plus de 327 millions de FCFA payés par son club de toujours, l_e Diaraf de Dakar. Je suis Wahany Johnson SAMBOU, correspondant au Sénégal, pour Africanews. _

Voir plus