Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Le Mahorais Houssame Boinali rêve d'un exploit en Coupe de France

Le défenseur mahorais, Houssame Boinali, évolue depuis 2019 à Rumilly-Vallière.   -  
Copyright © africanews
JEFF PACHOUD/AFP or licensors

France

Le club de 4e division de Rumilly-Vallières, emmené par le Mahorais Houssame Boinaly, affronte ce jeudi l'AS Monaco en demi finale de la Coupe de France.

Les habitants de la petite ville de Rumillly ne parle que de ce match depuis plusieurs semaines. Cette rencontre qui va mettre aux prises, ce soir en demi-finale de la Coupe de France, leur équipe de 4e division, composée de joueurs amateurs, à l'AS Monaco et sa constellation de star internationale.

Rumilly-Vallières a atteint pour la première fois ce niveau de la compétition en s'appuyant sur un groupe talentueux et solidaire à l'image du défenseur de Mayotte, Houssame Boinali, électricien dans la vie : _"Ça permet de rester sur terre, je ne suis pas dans l'euphorie. Je ne suis pas chez moi à regarder la télé, voir que ça. Là, ici après il y a les collègues qui me chambrent un peu +star ou je sais pas quoi, on voit ton poster partout+. Mais quand je suis au travail, je suis au travail." raconte ce défenseur _né à Mayotte il y a 25 ans.

Face à Neymar et Mbappé en finale ?

Houssame Boinali reste focus sur son travail même s'il est conscient qu'il s'apprête à vivre l'un des moments les plus forts de son existence :

"Jouer une demi-finale de Coupe de France, c'est incroyable, incroyable. Tout les matchs ont été très compliqués, très différents. Mais l’émotion à chaque fois augmente. Mais là ,on est arrivé à un stade... C’est incroyable ce qu’on vit."

La demi-finale sera jouée ce jeudi soir dans la ville voisine d'Annecy. Aux côtés du Mahorais, Houssame Boinali, Rumilly-Vallières pourra compter sur ses deux attaquants de la RDC, Moke Nkedi et Liongo Aduma pour créer la surprise et, pourquoi pas, retrouver en finale le Paris Saint-Germain de Neymar et Mbappé. Houssame Boinali et ses coéquipiers ont le droit de rêver...

Voir plus