Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Guinée Equatoriale : vaccination obligatoire du personnel de première ligne

Guinée Equatoriale : vaccination obligatoire du personnel de première ligne
Vue générale d'une salle de classe remplie d'environ 70 élèves du lycée Aneja Luther King, dans le quartier Oficar de Malabo, en Guinée équatoriale, le 29 octobre 2020   -  
Copyright © africanews
SAMUEL OBIANG/AFP or licensors

Guinée équatoriale

La vaccination contre la Covid-19 est obligatoire depuis mardi pour certaines professions en Guinée équatoriale, comme les militaires, les personnels de santé ou encore les enseignants, selon un communiqué du ministre de la Santé.

Un certificat de vaccination est exigé pour accéder aux stades et à certains lieux publics. "Pour réduire le niveau d'exposition des fonctionnaires publics et du secteur privé, nous exigeons le certificat de vaccination pour l'accès aux stades, lieux de loisirs et pour inscrire les jeunes de 18 ans à l'école", a détaillé Diosdado Vicente Nsue Milang, ministre de la santé, dans un communiqué, sans toutefois préciser quelles seront les sanctions pour les professionnels qui ne seront pas vaccinés.

La Guinée équatoriale, petit pays pétrolier de 1,3 million d'habitants, a reçu en février 100 000 doses de vaccin Sinopharm pour lancer sa campagne de vaccination, en privilégiant les personnels de santé et les personnes présentant des comorbidités. Deux autres livraisons ont été reçues par les autorités de Malabo en avril et en juin. Pékin a affirmé en décembre que le vaccin était efficace à 79% et sûr, mais sans rendre public le détail des essais cliniques.

Mesures restrictives

Selon les statistiques du ministère de la Santé de Guinée équatoriale, 170 583 personnes ont reçu une première dose du vaccin, et 117 979 personnes sont totalement vaccinées Depuis le début de la pandémie, la Guinée équatoriale a annoncé officiellement 8 848 cas de contaminations et 123 décès. Les autorités ont décrété en février un couvre-feu et renforcé ses mesures restrictives pour faire face à un regain de la pandémie de Covid-19. Un couvre-feu est en vigueur de 23h à 5h30.

Le pays est dirigé sans partage depuis plus de 41 ans par Teodoro Obiang Nguema, âgé de 78 ans, et son fils Teodorin, omniprésent sur la scène publique depuis plus d'un an, est présenté de plus en plus ouvertement comme son "dauphin".

Voir plus